Tout ce qu’il faut savoir sur les avantages de la vanille

Tout ce qu’il faut savoir sur les avantages de la vanille

Certains des composés présents dans l’extrait de vanille et les fèves ont des effets antioxydants, ce qui signifie qu’ils aident à protéger contre les dommages cellulaires.

Par exemple, deux des composants végétaux phénoliques de la vanille, la vanilline et l’acide vanillique, ont été étudiés pour leur potentiel antioxydant.

Peut offrir des effets antioxydants

Une étude en tube à essai de 2020 a révélé que la vanilline et l’acide vanillique protégeaient les cellules du cerveau contre le stress oxydatif. Des deux, la vanilline s’est avérée plus puissante.

De tout savoir, une étude de 2021 sur des rats vieillissants a observé que la vanilline protégeait des dommages au foie et des dommages oxydatifs associés à l’âge.

Une autre étude de 2011 sur des rats a montré qu’un prétraitement à la vanilline protégeait des lésions hépatiques induites.

Bien qu’il soit clair que l’extrait de vanille et les gousses de vanille contiennent des substances qui peuvent offrir une protection antioxydante, on ne sait toujours pas si la consommation de quantités normales de vanille offrirait des avantages antioxydants aux humains.

Peut avoir des propriétés anti-inflammatoires

Bien que l’inflammation soit un élément essentiel d’une réponse immunitaire normale, l’inflammation chronique est liée à plusieurs problèmes de santé, notamment un risque accru de maladie chronique.

Une alimentation riche en aliments et boissons riches en composés anti-inflammatoires peut réduire les marqueurs inflammatoires dans votre corps et améliorer la santé globale.

De manière prometteuse, les produits à la vanille contiennent des substances qui ont de puissants effets anti-inflammatoires, notamment la vanilline.

Une étude de 2018 qui a nourri des souris avec un régime riche en graisses pour favoriser l’obésité a démontré comment les suppléments oraux de vanilline réduisaient les marqueurs inflammatoires comme l’interleukine-6 et le facteur de nécrose tumorale alpha dans le sang et le tissu hépatique.

Une autre étude de 2017 sur des souris a révélé qu’un traitement oral avec des doses variables de vanilline réduisait l’inflammation cutanée causée par le psoriasis.

D’autres études sur des rongeurs et des éprouvettes ont également montré que la vanilline protège contre les dommages cellulaires liés à l’inflammation.

Pourtant, il n’y a aucune preuve que la consommation d’extraits de vanille ou de fèves réduise les marqueurs inflammatoires ou protège les cellules contre les dommages liés à l’inflammation chez l’homme.

Enfin, gardez à l’esprit que ces études ont utilisé des substances concentrées provenant de produits à base de vanille, et non de produits à base de vanille pure.

Peut être bénéfique pour la santé du cerveau

Certaines recherches suggèrent que certains composés présents dans la vanille, notamment la vanilline et l’acide vanillique, peuvent favoriser la santé du cerveau. Ils peuvent également avoir des propriétés neuroprotectrices, ce qui signifie qu’ils peuvent protéger votre système nerveux.

Par exemple, une étude de 2021 a étudié les effets neuroprotecteurs de l’acide vanillique chez des souris auxquelles une neurotoxine a été injectée, une substance qui peut endommager votre système nerveux.

Il a révélé que les injections d’acide vanillique protégeaient contre l’inflammation des cellules nerveuses, réduisaient les marqueurs liés à la maladie d’Alzheimer et réduisaient les troubles de la mémoire causés par la neurotoxine.

D’autres études en éprouvette et sur des animaux ont également démontré que la vanilline était un agent neuroprotecteur prometteur.

Pourtant, rien ne prouve qu’un régime riche en extrait de vanille ou en gousse de vanille favorise la santé du cerveau ou protège contre le déclin cognitif chez l’homme. Si vous avez besoin des gousses de vanille, n’hésitez pas à visiter ce site de vente de vanille.

Author: Damien

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.